« Alors que l’économie mondialisée se place sous le signe de la compétition internationale, l’économie de proximité est centrée sur les relations humaines : elle restaure la confiance tant entre ses acteurs que dans la relation au consommateur.
L’économie « présentielle » anime les territoires. Le lien avec l’artisan, l’agriculteur, le commerçant intervient comme un repère dans la vie quotidienne du consommateur. En contribuant au renforcement du lien social, l’économie de proximité œuvre au développement local dans toutes ses dimensions. »

L’économie de proximité : une réponse aux défis majeurs de la société française
CESE 24/09/10

Visionnez la vidéo de vulgarisation réalisée par la Région Auvergne-Rhône-Alpes :
L’économie de proximité, comment ça marche ?
Vidéo Aura

En quoi l’économie présentielle constitue un enjeu particulier pour les Hautes-Alpes, territoire de montagne ? Quelle place y tient l’ESS ?
Comment les coopérations entre les acteurs économiques – publics, privés et ESS – peuvent contribuer à renforcer et à développer l’économie du territoire ?
Comment accompagner les entreprises dans leur adaptation aux mutations économiques et sociales en cours ?

Cette adaptation est nécessaire pour

  • poursuivre le développement de l’emploi et du cadre de vie
  • répondre aux besoins des habitants et des touristes du département
  • lutter contre la désertification des vallées les moins accessibles
  • renforcer l’attractivité des Hautes-Alpes.
Pour en débattre, RV à EMBRUN, le 6 novembre !
Embrun
La salle des fêtes est située en centre ville, rue Pasteur. Gare et parkings sont à proximité.
Télécharger le plan d’Embrun
Tous les acteurs économiques des Hautes-Alpes – publics, privés et ESS – sont invités à venir échanger sur ces questions…
et aussi à répondre, avant le 29 octobre, au questionnaire
Bâtir et consolider les mutualisations et les coopérations économiques dans les Hautes-Alpes

Le programme de la journée

9h00 Accueil autour d’un café

9h30 Propos introductifs

10h00  « L’économie présentielle dans les Hautes-Alpes et le rôle de l’ESS »
par Julien Maisonnasse, maître de conférence en sciences de gestion, Aix- Marseille Université, chercheur au sein du LEST, co-animateur de l’axe de recherche « Territoires, modèles productifs et formes de régulation »

11h00 Tables-rondes sur deux initiatives de territoire en faveur de l’économie de proximité :

Briançon : des acteurs publics, privés et associatifs s’organisent pour approvisionner la restauration scolaire en produits locaux
Champsaur : une communauté inter-professionnelle de territoire pour agir sur la santé des personnes (santé, lien social, vieillissement…)

12h30 Buffet conçu, réalisé et offert par Biocoop Le Grenier et Echanges-Paysans

14h00 Synthèse du questionnaire « Bâtir et consolider les mutualisations et les coopérations économiques dans les Hautes-Alpes »
par Sixtine Balteaux et Alexandre Mot du cabinet CEIS pour l’Agence de développement des Hautes-Alpes

14h15 « La coopération sur les territoires au service de l’économie de proximité » 
par Françoise Bernon, déléguée générale du Labo de l’ESS.  Présentation d’initiatives inspirantes de coopération et de leurs effets sur leur territoire.

14h45 Ateliers « Co-contruisons les coopérations de demain dans les Hautes-Alpes »

Cinq ateliers thématiques pour imaginer ces coopérations puis pour les initier concrètement sur nos territoires. Chaque atelier est ouvert par le témoignage éclairant d’une initiative locale (10 min).

1- Mutualisation de matériels et de locaux (témoignage de locaux partagés à Gap, Locommun)
2- Coopération sur la formation professionnelle et les ressources humaines (témoignage d’une offre de formation conjointe, Animacoop)
3- Mutualisation et coopération sur la communication (témoignage sur les difficultés des agendas partagés et les solutions possibles)
4- Coopération financière (témoignage sur les mutualisations de trésorerie au sein d’un groupement d’employeurs, Créacoop)
5- Initier et mener des projets communs : les étapes-clés méthodologiques pour y parvenir (témoignage du lancement de la plateforme régionale inter-entreprises, Manger Bio en Provence)

16h00 Conclusion en forme de carte blanche donnée aux intervenants invités, Françoise Bernon et Julien Maisonnasse.

16h30 Fin

Voir l’article du Dauphiné Libéré paru le 1er novembre 2018