Outiller les candidats des prochaines élections

Le Réseau des collectivités territoriales pour une économie solidaire (RTES) met à disposition des candidats aux prochaines départementales et régionales de juin des fiches ressources pour intégrer à leur programme des projets d’économie sociale et solidaire et les mettre en place une fois élus.

Après la diffusion d’un kit MunicipalESS en 2020, le RTES lance les kits RégionalESS et DépartementalESS pour « sensibiliser les candidats et outiller les futures équipes régionales et départementales souhaitant soutenir l’économie sociale et solidaire ».

Jusqu’à la fin du mois de juin, une vingtaine de fiches pratiques seront publiées pour chacun de ces kits.

Encourager les candidats et futurs élus à se saisir de l’ESS dans les programmes et les politiques conduites.
Tel est l’objectif du RTES et de l’Udess 05 dont les responsables sont à la disposition des candidats.

Dans une fiche sur l’ESS et les compétences régionales, le RTES rappelle ainsi l’existence des conférences régionales de l’ESS destinées à orienter les schémas régionaux de développement économique, d’innovation et d’internationalisation. Pour chaque domaine de compétence régional, le réseau d’élus donne des pistes de soutien à l’ESS : clauses sociales et environnementales dans la gestion des lycées ou la construction et l’entretien d’équipements sportifs et culturels, prise en compte des projets ESS et citoyens en matière d’aménagement du territoire et d’économie circulaire, aide à la structuration de filières agricoles de proximité, etc.

Quant aux départements, le RTES considère qu’ils sont « un acteur incontournable de l’ESS, du fait de leur compétence autour des solidarités humaines et territoriales ». Si les départements ne peuvent plus intervenir, depuis la loi Notre de 2015, dans le champ économique, ils « ont un rôle important d’appui aux territoires » (« soutien en ingénierie – par exemple en matière de commande publique responsable -, aide au maintien de services et d’équipements ruraux et revitalisation des commerces ruraux coopératifs ou associatifs », etc.) et peuvent intervenir au titre de l’action sociale, de la gestion des collèges ou encore des compétences partagées telles que la culture, le sport et le tourisme.

Sources : Localtis et RTES

Les premières fiches du kit DépartementalESS
  1. Économie sociale et solidaire, de quoi parle-t-on ?
  2. Pourquoi mettre en place une politique transversale de soutien à l’économie sociale et solidaire ?
  3. L’économie sociale et solidaire dans les compétences départementales
  4. Modes de contractualisation entre départements et acteurs de l’ESS
  5. ESS & ruralité(s)
  6. Les Sociétés Coopératives d’Intérêt Collectif (SCIC)
  7. Agriculture, alimentation & ESS
    Le levier d’action « favoriser l’ancrage territorial de l’alimentation et la coopération entre les réseaux » est illustré par l’exemple des Hautes-Alpes (cf. Agir ensemble contre la pauvreté).
Les premières fiches du kit RégionalESS
  1. Économie sociale et solidaire, de quoi parle-t-on ?
  2. Pourquoi mettre en place une politique de soutien à l’économie sociale et solidaire ?
  3. L’économie sociale et solidaire au cœur des compétences régionales
  4. Connaître et faire connaître les acteurs de l’ESS
  5. L’économie sociale et solidaire au cœur du développement économique
  6. Modes de contractualisation entre régions et acteurs de l’ESS