Les résultats de l’enquête départementale

La crise épidémique du Covid-19 a des conséquences sur toutes les entreprises sociales et solidaires des Hautes-Alpes. Certaines sont à l’arrêt tandis que d’autres sont en surchauffe. Et, entre les deux, on trouve une multitude de situations bien souvent difficiles à vivre.

Pour pouvoir agir, les responsables de l’Udess 05 ont souhaité

👉  Identifier les impacts de la crise sanitaire sur l’activité économique de l’entreprise
👉 Faire remonter en urgence les besoins auprès des partenaires publics et financiers 
👉  Être en capacité d’apporter un appui, selon les besoins.

Élaboré rapidement par l’Udess 05, avec le concours de la Cress Paca et du CoDES 05, le questionnaire a recueilli en dix jours 53 réponses exploitables. Elles confirment que, vu la multitude de ses métiers, l’ESS 05 est impactée diversement.

56% des répondants déclarent avoir une perte importante ou critique des revenus d’activité. Les acteurs du tourisme social, des centres de vacances, du sport, des loisirs, de la culture ont déjà beaucoup perdu et sont très inquiets face aux incertitudes de l’été, la saison haute.

Autres secteurs d’activité en tension : l’aide à domicile, l’IAE, la formation. De même que le commerce et le BTP (il est utile de rappeler que l’ESS est présente dans pratiquement tous les secteurs de l’économie).

La majorité des petites structures sont confrontées à des problèmes de trésorerie. Habituées à fonctionner « à flux tendus » – c’est-à-dire avec des fonds propres insuffisants (des financeurs publics ayant du mal à admettre qu’une association doit se doter d’un fonds de trésorerie) – elles sont désarmées face aux soubresauts.

Les entreprises de l’ESS 05 ont choisi à 59% l’activité partielle et à 72% le télétravail.

Elles disent être en manque de matériel et de produits d’hygiène nécessaires aux salariés en contact avec le public.

Elles espèrent être entendues par les pouvoirs publics du territoire pour être en état de résister face à la crise et de continuer à remplir leurs missions.