Les coopératives

Les coopératives sont des groupements de personnes, qui partagent des principes fondamentaux : la double qualité d’associés et d’usagers, la libre adhésion de ses membres et la gestion démocratique (une personne, une voix).

Elles poursuivent des buts économiques, sociaux ou éducatifs au service de leurs membres.

Ancrées dans leur territoire, elles ne sont ni délocalisables, ni opéables.

Un paysage coopératif multiple

Différentes formes de coopératives existent :

  • les banques coopératives,
  • les coopératives de consommateurs, d’utilisateurs ou d’usagers,
  • les coopératives de production (comme les sociétés coopératives d’agriculteurs ou d’artisans),
  • les coopératives de salariés (les Scop) ou de professions libérales,
  • les coopératives d’entreprises, de commerçants, d’artisans…
  • et enfin les coopératives regroupant plusieurs catégories de personnes, comme par exemple des actifs et des usagers dans les SCIC.

Une gouvernance démocratique

Contrairement aux autres SA ou SARL, les coopératives sont des sociétés de personnes et non de capitaux : les décisions y sont prises selon le principe
une personne = une voix.

Coop FR est l’organisation représentative du mouvement coopératif français.