Archives mensuelles : novembre 2014

photo d'abricots

Alp Coop Fruits en autoconsommation photovoltaïque

ALP COOP FRUITS, UNE COOPÉRATIVE AGRICOLE MONTRE LA PERTINENCE DE L’AUTOCONSOMMATION PHOTOVOLTAÏQUE :

Focus sur la première centrale en autoconsommation supérieure à 36 kWc sur la région PACA.

La coopérative agricole Alp Coop Fruits, basée à Laragne dans les Hautes-Alpes, a installé sur le toit de ses entrepôts frigorifiques, une centrale photovoltaïque de 300 kWc composée de 1200 panneaux de 250Wc et de 9 onduleurs ABB (PVI 20.0 et 27.6 S2X).

L’histoire commence en avril 2013 quand Jean-Pierre Tomas, ancien chef de projet auprès du ministère de l’environnement, propose à Gilles Rolland et Luc Boulanger, respectivement président et directeur de la coopérative, de monter une centrale de 300 kWc autour d’une approche intéressante : 100 kWc seront revendus au tarif en vigueur et 200 kWc seront autoconsommés, la partie revente totale permettant de  »cofinancer » la partie en autoconsommation.

Ils étudient la faisabilité, projettent les économies réalisées, rencontrent les banques, montent un dossier de rentabilité. Ils présentent le projet à la commission AGIR pour l’environnement en mai 2013. La Région PACA est immédiatement séduite et vote une subvention de 125 000 euros en juillet de la même année. Le temps de demander la PTF à ERDF et les devis aux différents prestataires, mai 2014 est déjà là pour la pose des premiers plots sur le toit.

En juin, c’est au tour d’Avenir Radio, société coopérative, également installée sur la commune de Laragne, de poser panneaux et onduleurs. Ces matériels ont été fournis par un distributeur local spécialisé dans les énergies renouvelables, la société Solairvie basée sur Aix-en-Provence. Les premiers tests de fonctionnement, effectués en octobre, sont très prometteurs.

Cette centrale en autoconsommation dans le tertiaire semble être très bien adapté pour le solaire photovoltaïque avec les courbes de consommation et de production sont assez proches. La centrale solaire permettra d’économiser environ 260.000 kWh par an, soit 20% de la consommation des entrepôts frigorifiques. Tous les acteurs œuvrant pour l’environnement augurent de voir d’autres projets du même genre éclore sur toute la région !

 

Source : Site de la Cress Paca