Les mutuelles

Des groupements à but non lucratif qui, essentiellement au moyen des cotisations de ses membres, se proposent de mener dans l’intérêt de ceux-ci ou de leur famille, une action de prévoyance et d’entraide et qui mutualise ainsi les risques de santé ou autres risques de la vie.

Deux types de mutuelle, une même finalité

On distingue

  • les mutuelles de santé, régies par le code de la mutualité
  • et les mutuelles d’assurance, régies par le code des assurances.

Elles appliquent un principe de solidarité simple : les cotisations, qu’elles soient forfaitaires ou proportionnelles aux revenus, ne dépendent ni de l’état de santé, ni du sexe ni de tout autre considération discriminatoire, ce qui n’est pas le cas des assurances privées qui pratiquent souvent la sélection des risques.

Les ressources issues des cotisations sont démocratiquement affectées au financement des actions qu’elles mènent.

Les excédents sont affectés dans leur totalité aux réserves impartageables.

La Fédération nationale de la Mutualité Française (FNMF) regroupe 426 mutuelles santé adhérentes et défend leurs intérêts collectifs.

L’Association des Assureurs Mutualistes réunit les assureurs mutualistes pour parler d’une même voix au sein de la fédération française de l’assurance.